Le prisme de ma Chine – I


Un voyage de milles lieux commence par un pas.[Lao-Tseu]

J’en ai donc fait deux, marqués chacun d’une empreinte indélébile dans mes certitudes et mes émotions.




Août 2017 ~ 10 jours

Je suis l’un des cinq artistes à représenter la « French Touch » dans le cadre du Festival International de la Photographie à Duyun.

Cette ville de la province du Guizhou est située au sud de la Chine, à plus de 2 000 km de la Cité Interdite. 100 000 habitants.
Une toute petite ville donc à l’échelle de la Chine. Une ville de contrastes et de complexité à mon échelle.


Duyun.:. Chine

Guiyang .:. Chine

Duyun.:. Chine

Duyun.:. Chine

Pékin .:. Chine

Pékin .:. Chine

Pékin .:. Chine

Pékin .:. Chine
Octobre 2017 ~ 10 jours

J’ai le privilège de (re)présenter mon travail dans le cadre de la 5ème édition du salon «Photo Beijing 2017».

Organisé conjointement par le ministère de la Culture de la République Populaire de Chine et le gouvernement municipal de Pékin, cet événement est le plus important du genre dans la capitale chinoise. A la démesure de son gigantisme. Lost in Translation.

 

Deux pérégrinations orchestrées d’une main de fer – dans un gant de velours – par nos deux représentants chinois EIAA.
Notre délégation suit le pas, dans un mouvement d’horloge que nos traducteurs n’omettent pas de nous rappeler.

Une organisation exceptionnelle – « le temps, c’est de l’argent » – et rien n’est laissé au hasard durant ces séjours où les maîtres-mots sont « business » et « réseaux ». Avec un letmotiv: {nous} impressionner par la qualité de l’accueil et des services (hôtelerie, restauration, etc). De ce coté là, ce fut une parfaite réussite.

  • Expositions, conférences et échanges autour de la photo, de l’éclairage et de la technique
  • Rencontres entre artistes, photographes, représentants politiques et culturels …
  • Déjeuners et dîners dans les plus grands restaurants comme dans les plus petits stands animés et locaux


Lost in Translation

On a deux vies; la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en a qu’une.[Confucius]

Avec de rares mais intenses moments perdus au cœur de ces villes, loin de toute présence touristique et au plus près du quotidien chinois. Tout se bouscule en moi et autour de moi: le choc de la langue, des cultures, des goûts, des saveurs, des émotions, des sensibilités, des priorités…

F*ck. Je perds mes repères. F*ck. J’ai beaucoup appris, sur moi-même et aussi sur les autres. Sur la Chine aussi.

Une histoire me vient en-tête, celle racontée par cette chinoise et qui représente leur vision de l’amour « absolu ».
A mon sens, elle en dit beaucoup sur la construction et la gestion de leurs émotions. Je l’ai appelé:

Le blanc et le jaune de l’œuf

Tous les jours depuis leur mariage, un couple a pour habitude de petit-déjeuner chacun un œuf dur:
– L’épouse sépare délicatement le blanc du jaune, et donne à son mari le jaune encore tiède.
– Le mari quant à lui sépare avec délicatesse le blanc du jaune et tends à son épouse le blanc encore chaud.Un soir, paisiblement allongé dans leur lit et à l’écoute du temps qui passe inexorablement, l’épouse se tourne vers son mari et lui murmure tendrement:
« Tous les matins depuis 50 ans, tu m’offres avec amour le blanc de ton œuf mais … j’ai en fait toujours détesté le blanc. »
Le mari regarde son épouse, impassible et lui réponds:
« Tous les matins depuis 50 ans, tu m’offres avec amour le jaune de ton œuf mais … j’ai toujours profondément détesté le jaune. »

 

Tout est dit. Esquissé dirons nous. Décidément, tout m’oppose. Sans transition.




 

J’ai saisie l’opportunité – inédite et exceptionnelle – de réaliser un shooting dans mon univers de charme et de sensualité, au cœur même de la capitale.

Ma patience fut soumise à rude épreuve, tant dans son déroulement que dans son organisation. Je suis totalement sortie de ma zone de confort. Rien ne s’est déroulé comme initialement prévue, mais nous sommes en … Chine.

China Narcissus

China Narcissus

Un titre évocateur. Qui s’est imposé de lui-même. Au final, une série de clichés hautement improbables et très sensuels. A suivre…

China Shooting